DLN - DICO LANGUE NORMANDE
BLASON DEUS CATS  FRANCAIS - NORMAUND
   BLASON DEUS CATS



 

A

 
A :
           ce / cet / cette (ex: a matin = ce matin).

ABAISSER (quelqu'un) :

           abaurir.

ABANDON :

           abanoun. (Manche).

ABEILLE :

           avette.

ABONDANCE (EN) :

           à doun.

ABONDANCE (de pluie):

           a-krac (ex: "y plleu a-krac" = il pleut à verse).

           aka (ex: "eune aka d'ieau" = il pleut à verse).

           (eune) ékrase ("y plleu à touote écrase" = il pleut à verse).

           d'abat (ça tombe d'abat). Manche-Calvados-Orne.

ABONDANCE (de viande) :

           (eune) boufaille. (verbe: boufailler).

           (eune) boudinaée. (grand repas après avoir tué le cochon).

ABREUVOIR :

           (eune) boire. (Alençon).

ABRIS :

           (eun) abria(s).

ABRITER (S') :

           abriaer (s').

ABSOLUMENT :

           absolutement. (ce mot est Roman, ce n'est pas une déformation "campagnarde").

 

ABSORBER (dans ses pensées) :

           amorphosaé (ou amorfosé).

ACACIA :

           agacia.

ACALMIE :

           (eune) akalmin.

ACARIATRE :

            pec (ou pecque).

           (eune) marie-surelle (pour une femme).

A CAUSE DE :

           rapport à.

ACCABLER :

           akabassaer (ou alalbassaer), agonir ou akravantaer (qui a un sens plus fort, avec le sens d'écraser).

           akannaer. (ex: eul soulei no'z'akanne" = le soleil nous accable. (Orne).

           achâorir. (accablé de chaleur). Manche.

           achâou. (accablé de douleur). Manche.

           agonir. (accablé d'injures).

           applomaer. (accablé de sommeil).

 

ACCLAMATION :

           (eune) akiabot. (accllabot).

ACCOMPAGNER :

           akauntaer.

ACCORDER :

           graauntaer. (il y a bien deux "a" qu'il faut prononcer!).

ACCOUDER (S') :

           s'akoutaer.

ACCOUPLER :

           akorgaer. Réunir deux objets (Orne).

ACCOUTREMENT :

           (eun) akoutrâ. (pour les vêtements, l'habillement).

ACCROCHER :

           arrokaer.

           enkrouaé. (dans le sens d'être resté accroché).

ACCROUPIR (S') :

           akouflaer (s'). (Orne).

           aclufaer (s').

           croupetouns (être à) = être accroupis.

           aponichaer (s'). (Perche).

ACCUEIL :

           (eune) agorhaée (est au féminin) dans le sens d'un accueil joyeux et bruyant.

A CE SOIR :

           assei ou atsei ou adsei.

ACHALANDER :

           ackoursaer.

ACHAT :

           (eun) akat.

ACHEMINER :

           arroutaer.


ACHETER :

           akataer.

           aketaer (Lisieux).

ACHEVER :

           parpleure (achever de pleuvoir).

ACIDE :

           réguche.

ACRE :

           affeutraunt (pour le goût).

ACTIF :

           aoeuvraé. achaunt.

ADAPTER A (S') :

           adonnaer a (s').

ADOLESCENT :

           (eun) berlikoket. (= jeune coq).

 

ADOUCIR :

           éduchir. (en parlant d'un outil que l'on affile).

           aboumir.

ADRESSE :

           adrèche.

ADRESSER :

           adrèchir (Bayeux).

ADROIT :

           adret ou adreit.

AÉRER :

           airaer.

AFFADISSANT :

           écomaunt.

AFFABLE :

           kommérial (Vire).

AFFAIRES :

           frémailles.

AFFALÉ :

           affeuillounnaé. (Manche).

AFFAMÉ :

           alouvi.

AFFIRMER :

           acertainaer.

AFFLIGER :

           attédiaer. (employé par Basselin). Sens de fâché également.

AFFUBLER :

           afflubaer.

AFIN QUE :

           a seule fin (ou "a celle fin" plus ancien).

AGACER :

           élugaer.

           attichaer. (parfois: attincher - Seine Maritime).

           achalaer. (Orne).

           rharguignaer. (Manche).

AGILE :

           aget (d').

AGIR :

           claumpinaer (agir nonchalamment ou mollement).

           laundonnaer (agir nonchalamment ou mollement).

AGITÉ :

           endémenaé. (pour un enfant extrêmement agité ou bruyant). Pays d'Auge-Pays d'Ouche.

           rhébeurgir. (pour les animaux qui s'agitent avec bruit). Alençon.

AGITER (l'eau):

           kiapottaer. (introduit par les marins Normands dans la marine et ainsi dans la langue française).

           marouillaer (agiter de l'eau bourbeuse, dans les flaques par exemple). On trouve aussi "patouillaer" qui est encore courant aujourd'hui.

AGITER (les jambes) :

           gambêllaer ou gambillaer.

AGITER (les paupières) :

           paupillaer.

AGRAFFE :

           klaumpin (De l'Islandais "klampi").

AGREABLE (à voir):

           avernaunt.

AH ! :

           aunh!

 

AIDE :

           ainde.

AIDER :

           aindaer.

AIGRE :

           paicre (pècre ou pêque ou pec).

AIGUILLE :

           (eune) aigule. (Manche).
          

           (eune) broche. (aiguille à tricoter).

AINSI :

           ainchi. (parfois "ainchin").

AIRELLE :

           moret (ou mouret/ moure). Vaut aussi pour la myrtille et la mûre de la ronce.

AISE, AISANCE :

           goge (de l'Islandais "gots" = richesse).

AJONC :

           bois-jaun ou boué-jaun.

           guignoun (ou guignot). Avranchin-Mortainais.

           gloundat.

AJUSTER :

           affutaer.

           kalamistraer ou mirotaer (ajuster, parer avec recherche).

          

ALAMBIC :

           (eune) bouille. (ou bouillotte).

           (eune) chaudière. (Mortainais-Avranchin).

ALITÉ :

           restaé. ("il est resté avec quarante de fièvre").

ALLER :

           ouaiche (uniquement pour aille. Ex: "y faôt ke j'ouaiche" = il faut que j'aille).

ALMANACH :

           arména (ou armana).

ALTERER (S') :

           melaer. (les "mèles" sont les flocons au fond des bouteilles de cidre qui en altèrent la qualité visuelle).

AMADOUER :

           agogounaer.

AMAS (d'argent) :

           (eune) magosse.

AME (d'un mort):

           (eune) létice (en islandais "lada" signifie fantôme).

AMENER (S') :

           akachi (s').

AMENUISER (S') :

           amenuchir (s')

AMI :

           (eun) amin, (plus rare "amice"). "m'namin" = mon ami (Manche).

           (eun) palot. (Pays de Caux).

AMOINDRIR :

           mindraer.

A MOINS QUE :

           anémi que.

AMOLLIR (S') :

           (se) métir.

AMONCELER :

           amouchelaer.

AMONT :

           "Pays d'amount" pour la plaine de Caen et la haute-Normandie. En opposition au "Pays d'bas" pour l'Orne et la Manche (+ Bessin).

AMORCE :

           abet (tiré de l'islandais "beita"). "eune abet".

AMORCER :

            abêtaer.

AMPOULE :

            (eune) klaire (Lisieux).

AMUSER (S') :

            drugaer (s'amuser bruyamment). Courir çà et là. cabrioler.

            nigounnaer ou nivelottaer (s'amuser avec des riens).

ANCIEN :

            vuu.
            Pour ancienne : vuule.

ANCRE :

            (eune) chukre.

ANE :

            bourri.

            quétoun.

            baudet (Seine Maritime).

ANÉANTIR :

             kounsommaé (anéantissement physique. Etre consommé par le froid).

ANÉMONE :

            (eune) alémo(u)ne ("eune flleu d'alémone").

ANGLE :

           (eune) karre. (angle d'un carré).

 

ANIMAL :

            kiaunchoun (animal maladif, qui s'est mal développer... se dit aussi pour un enfant).

ANIMAL (IMAGINAIRE) :

            (eune) piterne. (chasser la piterne = attendre dans un bois avec un sac. Jeu pour les naïfs). Eure-Orne.

            (eun) tuard (Sud Manche. Même sens que piterne).

            (eune) liéparde. Animal imaginaire qui hante les carrefours pendant la nuit.

ANIMAUX :

            aumailles (bestiaux).

ANNE :

           Aune.
(prénom).

ANNEAU :

            (eune) bouaille (dans le sens de bague). Manche.

ANXIÉTÉ :

            apos ou apous.


APHTES :

           bllanc-muguet.
 

APLATIR :

            acafouir ou acassir.

APOSTROPHER :

            avrounaer (avec une notion d'insolence).

APPARENCE :

            apparaissaunce.

APPAT :

               abet (tiré de l'islandais "beita"). "eun abet".

APPATER :

           abêtaer.

APPELER :

           rhoualaer.

           rhupaer (dans le sens d'interpeller).

APPELER (en criant) :

           rhoulaer (ou rhoutaer).

APPETIT :

           akabit (avoir un bon ou un mauvais akabit).

APPLIQUER (S') :

           affectaer (s'). également avec le sens de se forcer à (Bayeux).

APPORTER :

           aboulaer (par allusion à la boule du jeu de quille. Se dit "raboulaer" dans le sens de rapporter).

           affilauntaer.

APPRETER : (préparer un ustensile de cuisine)

           affaitaer.

           affritaer. (Pays de Caux).

           avinaer. (Nord Manche).

APPUI :

           (eun) accout.

           (eun) accotâ(t). (on dit d'un enfant qui a un parrain et une marraine riche: il a d'bons accotâs!

APPUYER (S') :

            s'akotaer. (ex: "s'akotaer amont l'meu" = s'appuyer contre le mur).

APRÈS-MIDI :

           tantôt

           l'arlevaée.

A QUEL POINT :

           dauns par où que. ("dauns par où qu't'en es dauns toun travâle?" = où en es tu dans ton travail?).

AQUEUX :

           iousoux.

ARAIGNÉE :

           (eune) aragne.

ARBRE :

           (eun) abre.

ARGENT :

           ergent.

           (eune) magrolle (pour une somme d'argent plutôt importante).

           osquin (pour la - petite - monnaie). On trouve aussi "pécun(e)".

ARGILE :

           arguille (ou erguille).

           argélât(r)e (mot féminin). (Alençon).

ARLEQUIN :

           herlinquin (ou herlequin).

ARMOIRE :

           ormoire.

           kabinet (petite armoire). Alençon.

ARMOISE (fleur: "artemisia vulgaris") :

           herbe saint-jeaun.

ARRACHER (les ongles aux animaux) :

           désergottaer.

ARRACHER (les poils) :

           launaer.

ARRANGER :

           arrunaer (dans le sens de mettre en ordre).

           gencaer (dans le sens de bien disposé).

           gestaer (dans un sens négatif: "bah! té bi gestaé coume chenna" = eh bien! tu es bien arrangé ainsi).

ARRANGER (MAL ARRANGÉ) :

           adreugaer ou adrogaer.

ARRIÈRE :

           (l') errière (ou l'airière).

           "Arka!" pour l'expression "arrière d'ici" (=hors d'ici).

ARRIVÉ :

           akaunchi. ("bi n'akaunchi" = bien arrivé).

ARRIVÉ (à terme) :

           aumbouti.

ARROCHE (fleur de jardin: "atriplex hortensis") :

           géote.

ARROGANT :

           rhogu (arrogant dans le sens de hautain). Des langues scandinaves venant de "haug" qui signifie pointe, élévation, hauteur... donnant également: hogue et hougue).

ARROSER :

           arrousaer / enrousaer. (Lisieux).

ARYTHMÉTIQUE :

           (l')arusuétique. (Lisieux).

ASPÉRITÉ :

           (eun) groc (ou "grog"). Aspérité que présente la boue durcie par le gel.

           (eune) rhanoche. Forte aspérité sur le bois ou sur les arbres.

ASSAISONNEMENT :

           (eun) agoût.

           (eun) affêtement (Lisieux). WACE l'emploi pour "embellissement".

ASSAISONNER :

           agoûtaer.

           affêtaer. (Lisieux).

           amarraer (pour la salade. Centre Manche).

           ensaucaer (pour la salade. Calvados).

ASSASSINER :

           égo(r)hinaer (dans le sens d'égorger). Manche.

ASSEMBLAGE (de noeuds) :

           amarikaundage.

ASSEMBLER (S') :

           alotaer (s'). dans le sens de se mettre ensemble, se regrouper.

ASSEOIR (S') :

           (s')assichaer (ou s'assiéchaer). Seine Maritime.

           (s')assiessaer. (on dit "assiéssous" pour asseyez-vous).

ASSIETTE (creuse) :

           (eune) kalotte. (Perche-Eure).

           (eune) fonçue. (Pays de Caux).

           (eune) abaisse. (Manche).

ASSOCIÉ :

           (eun) parchounniaer.

ASSOMER :

           matrassaer.

           assouir.

           échoir (ou échouer).

ASSOUPIR (S') :

           aklassaer (s').

ASSUREMENT :

           béname(i)n (approbation avec l'emploi de la contraction "bien! amen!").

ASSURER :

           affiaer.

ASTUCIEUX :

           finaraé.

A TRAVERS :

           atra.

ATRE :

           fouyaé.

ATTACHER :

           aklaumpaer (pour fixer. De l'Islandais "klampi", agraffe, cheville).

ATTACHER A (S') :

           se craumpir ("s'attacher à" dans le sens de se cramponner).

           se grappaer. (Bayeux).

ATTAQUER :

           assautaer.

ATTENDRE :

           espéraer.

ATTENDRE (espérer) :

           j'écoute. (Orne-Eure).

ATTENDRE (FAIRE) :

           droguaer. Faire droguaer quelqu'un = le faire attendre dans l'ennui.

ATTENDRIR (S') :

           aminodaer (s').

ATTEINDRE :

           aveindre.

ATTERRIR :

           abourdaer (généralement employé dans le sens de "venir s'abourdaer là" (venir atterrir là). Orne.

ATTIRER :

           apipaer (attirer subtilement, par ruse).

ATTRAPER :

           akruchaer (attraper subtilement).

AUBIER :

           aubet.

AU CONTRAIRE :

           pas plutôt.

AUGE :

           (eune) auvale (pour mangeoire). Domfrontais.

AUJOURD'HUI :

           anny, annhy, annui (etc... orthographié de plusieurs manières suivant les "pays").

           meshui (ne viendra pas aujourd'hui dans le sens de désormais ou dorénavant).

AUPRÈS (de) :

           aumprès (de). (préposition qui peu parfois dire "en comparaison de)..

           à dret (de).

           à jouste.

AU SOIR :

           (à) jor-failli.

AUSSI :

           itou.

AUTORITÉ :

           audivi.

AVALER (avec voracité) :

           gaupaillaer.

AVALER (de travers) :

           s'engouaer. (dans le sens de s'étrangler).

AVANCÉ :

           rhaut. (dans le sens "avancé dans": cette femme est rhaut-grosse = avancée dans sa grossesse).

AVANT QUE :

           devaunt que.

AVANT L'HEURE :

           aveur. (être d'aveur).

AVARE :

           (eun) mukriaer.

           (eun) éguenaer.

           (eun) flaniaer.

           (eun) nagre (ou natre).

           chingre.

 

AVARIE :

           (eune) auvare.

AVEC :

           do (forme la plus ancienne. ex: "do li" = avec lui). Parfois réduit à "o".

           d'aveu (forme courante. ex: "d'aveu olle" = avec elles).

           akaunt (plus rare. On trouve également : a quant et).

           atout (en fin de phrase. ex: "doune li atout" = donne lui avec. On trouve aussi "otou" et "dotou").

AVENTURIER :

           (eun) avolaer.

AVERSE :

           (eune) haraée.

           (eune) dabaée (forte averse).

           (eune) guilaée.

AVIDE :

           fru (féminin: frue).

           karnassiaer (Lisieux).

AVOCAT :

           (eun) kounteor (ancienne coutume de Normandie).

AVOINE (stérile) :

           averoun (ou rhavroun).

AVOINE (pour le bétail) :

           mouture. (également pour l'orge).

AVOIR :

           airai (aurai), airez (aurez), airiez (auriez).

           "no'z'avomes" = nous avons.

           "a'vou(s)?" = avez-vous?

AVOIR (du succès) :

           akaunchiaer (Manche).
Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site